LA BOISSON ET LA NOURRITURE de Khalil Gibran

« Bien manger et être actif comportent de nombreux avantages, comme une meilleur santé globale, une sensation de bien-être, une diminution de risque de maladies, un poids santé, une sensation de bien-être et une meilleure apparence. »

Eating Well with Canada’s Food Guide or Bien manger avec le Guide alimentaire canadien, cela fait des années que je l’utlise au besoin.  Dans ce guide, nous pouvons voir les 4 types d’aliments:

  1. Légumes et fruits;
  2. Produits  céréaliers
  3. Lait et substituts
  4. Viandes et substituts

Nous vous recommandons d’avoir une copie même si vous n’êtes pas Canadien, il est disponible en ligne, j’ai le fichier [adobe .pdf], je peux l’envoyer seulement sur demande.  Savourez une variété d’aliments provenant des quatres groupes alimentaires et buvez de l’eau pour étancher votre soif!

Allons voir ce que le Prophète va nous apprendre sur la boisson et la nouriture.  Merci, de partager autour de vous!

 » Le Prophète », Oeuvre poètique de  « La boisson et la nourriture »

Alors un vieil homme, un aubergiste de son état, dit, parle-nous de la boisson et de la nourriture.

Il répondit :

  •    Je souhaiterais que vous Puissiez vivre du parfum de la terre et, telle comme une plante dans l’air, vous alimentez de lumière.
  •    Mais  puisqu’il vous faut tuer pour manger et dépouiller le nouveau-né du lait de sa mère afin d’étancher votre soif, que ce soit un acte de vénération.
  •    Et que votre table soit un autel sur lequel on sacrifie les créatures  pures et innocentes qui courent la forêt et la plaine, au bénéfice de ce qui est plus pur et plus innocent encore dans l’homme.

Quand vous tuez une bête, dites-lui en votre cœur :

  •  « Par cette même puissance qui t’immole, je suis immolé moi aussi; et moi aussi je serai absorbé.
  • Car la loi qui t’a livré entre mes mains me livrera à une main encore plus puissante.
  • Ton sang est le mien ne sont autre que la sève qui nourrit l’arbre des cieux.« 

Et quand de vos dents vous écrasez une pomme, dites lui en votre cœur :

« Tes pépins survivront dans mon corps,

   Et les bourgeons de tes lendemains fleuriront dans mon cœur,

   Ton arôme sera mon haleine,

   Et ensemble nous nous réjouirons par  toutes les saisons« .

À l’automne,  lorsque vous cueillez le raisin de vos vignes pour le pressoir, dites en votre cœur :

« Je suis, moi aussi, une vigne, et mes grappes seront pressées,

   Et tel un vin nouveau je serai gardé dans des jarres éternelles « .

   Et en hiver, lorsque vous tirez le vin, que se lève en votre cœur un chant pour chaque coupe ;

   Et que résonne dans ce chant une commémoration des jours d’automne, de la vigne et du pressoir« .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s